Wednesday, November 26, 2008

La Couronne estonienne plus forte que le Lat?


En tant que résident estonien payé en Couronnes estoniennes, c'est bien la question que je me pose aujourd'hui étant donné les rumeurs faisant état d'une possible (probable?) dévaluation du Lat letton. Les économies des pays baltes sont en pleine déconvenue et leur PIB devrait décroitre de 4% pour l'Estonie contre 5% pour la Lettonie. Cette dernière se porte moins bien que l'Estonie pour différentes raisons. Une monnaie surévaluée et indexée sur l'euro, ce qui empêche pour le moment toute dévaluation, et une économie frappée de plein fouet par le ralentissement global. Ajoutez à cela une bulle immobilière, un État en déficit chronique, une inflation à deux chiffres pendant plusieurs années et vous obtenez la recette parfaite menant à une dévaluation.

Le FMI aurait même déjà demandé à la Lettonie d'abandonner l'indexation sur l'euro en échange d'une aide renforcée. On entend également beaucoup de rumeurs que le gouvernement, pour des raisons évidentes, tente d'étouffer et même de réprimer!

L'Estonie semble légèrement moins menacée car toute l'attention se porte pour l'instant sur le voisin Letton. Cependant, les symptômes sont similaires bien que moins contagieux pour l'économie. Le taux de change EEK/EUR aurait certes besoin d'être repensé mais le mal n'est pas aussi dangereux que chez le voisin balte.

Le risque majeur pour l'Estonie viendrait d'une dévaluation lettonne. En abandonnant la course à l'euro, la Lettonie gagnerait énormément en compétitivité face à ses voisins. Une monnaie affaiblie favorise en général les exportations. Même si les importations deviennent plus chères, l'économie de ces petits pays fonctionne via les exportations. Le danger est ici pour l'Estonie. Une dévaluation compétitive du "copain" letton menace directement ses exportation déjà en mauvaise posture. Le pays s'enfoncerait alors de nouveaux plus profondément, menaçant cette fois très sérieusement la couronne estonienne!

Question: garder ses couronnes ou changer en euro? Pour moi la réponse est toute trouvée. Si la Lettonie ou que les rumeurs et/ou les signes d'une dévaluation estonienne se renforcent, mon compte sera en euros.
________________________________
Will the Lat be devaluated?

That is a interesting question to ask as an Estonian resident. I would not be directly affected by the devaluation of the neighbouring country's currency on the short term, however I think that it would had negative consequences in Estonia.

Latvia is worse off than Estonia and rumors of devaluation are increasing day by day. The IMF even asked the country to give up the peg to the Euro in exchange of more financial support. Giving up the peg would mean giving up the race to the euro but on the other side, Latvia would then be free to devaluate its curreny and get back more competitiveness.

Such a decision would be a disaster for the other Baltic states such as Estonia for instance. The country is doing a bit better than Latvia but a competitive devaluation would ruin its exports and would hurt even more the economy. Devaluation would then be an idea for Estonia, whose currency (like the Lat) is overevaluated compared to the Euro (some talk about 1€ = 30EEK instead of 15.6€ currently...only hearsay).

As I get paid and my account is in Estonian EEK, I would lose loads of money if I do not anticipate such a move. That is why I will change my account to Euros as soon as the rumors stop being rumors but facts. I will also have to change my contractn which won't be the easiest task! Wish me luck!!

2 comments - React:

Kivi said...

On est bien d'accord ;)

Vincent said...

Une devaluation n'aurait aucun sens pour l'Estonie, car non, l'économie de ces petits pays NE fonctionne PAS via les exportations.
L'Estonie a un deficit commercial important, car exporte trop peu. Une devaluation n'aurait que peu d'interet a ce niveau, mais aurait des consequences catastrophiques pour la population, car la majorite des prets immobiliers sont en Euros. Tout a coup, les estoniens auraient beaucoup plus a rembourser.